Les favoris du Tour de France 2009

Publié le par LT

Qui sont-ils?
Il y a bien sûr le vainqueur du Tour 2008: Carlos Sastre. L'espagnol a une nouvelle équipe: Cervelo! Sastre avait brillé à l'Alpe d'Huez l'an dernier. Mais il n'est sans doute pas le grand favori de la prochaine édition de la grande boucle. Pourquoi? Parce que l'espagnol a bénéficié de circonstances de course très favorables: dans la montée de l'Alpe d'Huez, les frères Schleck, qui étaient ses coéquipiers, l'ont protégé et ont stoppé toutes les offensives dangereuses. L'an prochain, Franck et Andy Schleck joueront leur propre carte. Les deux luxembourgeois sont très forts... Andy plus que Franck. Tout le monde se souvient de l'aisance du jeune Andy dans l'Alpe d'Huez... Mais les 2 frères ont de sérieuses lacunes en clm: ce qui constitue un handicap difficilement surmontable. Cependant, n'oublions pas qu'Andy a terminé second du Giro en 2007... à seulement 22 ans!
Sastre, les frères Schleck... qui d'autres pour le Tour 2009?
Evans, bien sûr! 8ème, 5ème, 3ème, 2ème, 2ème... l'australien semble se rapprocher inexorablement de la première marche. Son ascension fait penser à celle d'Ivan Basso. Evans ne gagne jamais ou presque si bien qu'on l'oublie, mais on a tort! La preuve: il est passé à deux reprises à moins d'une minute de la victoire finale sur le Tour de France! Le placer dans les favoris est logique! C'est un excellent rouleur, capable de gagner des clm, et un redoutable grimpeur. En montagne, on l'a souvent vu craquer... il a du mal à suivre les purs grimpeurs, mais, en général, il tient bon, s'accroche et limite les dégâts. En somme, c'est une espèce de petit Jan Ullrich, moins charismatique, mais peut-être plus sérieux, plus assidu. Niveau popularité, Evans n'est pas au top. On lui reproche de ne jamais attaquer, de manquer de panache. L'an dernier, il a fait de petits efforts notamment sur Paris - Nice. Cependant, même s'il n'est pas très aimé, il n'est pas détesté: c'est un coureur sensible - il a pleuré lorsqu'il a reçu son premier maillot jaune - et on le voit tout au long de l'année: de Paris - Nice au Tour de Lombardie... si c'est pas du panache, ça!
Sastre, Andy, Franck, Evans... la liste s'allonge... qui d'autres?
Contador, évidemment! Injustement privé de Tour en 2008 à cause des antécédents de sa nouvelle équipe, Contador ne s'est pas laissé abattre... En effet, l'espagnol a profité de sa saison sans Tour pour aller inscrire le Giro et la Vuelta à son palmarès! Bon, il est vrai qu'il a gagné le Giro de justesse. Mais il ne faut pas oublier que Contador n'a été invité au Giro que quelques jours avant le départ. Contador a gagné un Giro qu'il n'avait pas préparé! Sur la Vuelta, il a été brillant et a gagné deux magnifiques étapes dont celle de l'Angliru! Et l'Angliru, ce n'est pas rien. Ainsi, pour un pur grimpeur, il y a quatre étapes à inscrire absolument à son palmarès: l'Alpe d'Huez (Tour), le Mortirolo - Aprica (Giro), le Monte Zoncolan (Giro) et l'Angliru (Vuelta). Bref, Contador est peut-être le meilleur grimpeur au monde actuellement. On l'avait vu impérial sur le Tour 2007 qu'il avait gagné, il risque de nous revenir encore plus fort sur le Tour 2009!
Sastre, Andy, Franck, Evans, Contador et...
Armstrong! Pas croyable, ce retour! Armstrong a été champion du monde à 22 ans; puis, est devenu un excellent coureur de classique, a gagné la Flèche; puis, a eu un cancer, s'est arrêté deux bonnes années; puis, est revenu à la compétition, a gagné 7 Tour de France d'affilé; puis, a pris 3 ans de retraite... puis, le revoilà! Et qu'est-ce qu'il veut? Gagner un autre Tour de France! Rien que ça! Le texan a tellement l'habitude de ne pas se louper que tous ses adversaires (?) le croient en mesure de s'imposer à nouveau! Pourquoi pas? On verra bien. En juin 2006, je me souviens des commentateurs de Sport + qui parlaient de Jan Ullrich. C'était lors de la dernière étape, il était en train de gagner le Tour de Suisse et ils le voyaient déjà gagner le Tour de France en juillet. Ils disaient que l'allemand allait sans doute réussir l'exploit de gagner deux Tour de France à 9 ans d'intervalle! Ils s'extasiaient en disant que c'était exceptionnel, que seul Bartali avait réussi à un tel doublet! Ils faisaient une comparaison amusante et disaient que ce qui avait empêché Bartali de gagner entre 38 et 48, c'était la seconde guerre mondiale et que ce qui avait empêché Ullrich de gagner entre 97 et 2006, c'était Lance Armstrong; et qu'en somme, Armstrong et la Seconde Guerre Mondiale avait eu à peu près les mêmes conséquences sur le cyclisme. Et aujourd'hui, la situation est tellement incroyable: Jan Ullrich, l'homme qui, en 1997, devait gagner au moins 10 Tour de France, essaie depuis plusieurs mois d'organiser un petit critérium en l'honneur de sa retraite; et Lance Armstrong, qui a tout gagné, qui a tout ecrasé, revient pour écraser la génération suivante!
Et Basso? Basso était programmé pour être le successeur de Lance Armstrong. Il revient cette année après avoir purgé deux longues années de suspension. L'italien démarre doucement et ne fera que le Giro et la Vuelta cette année. Il a clairement affiché ses ambitions: il veut gagner le Giro et si possible... la Vuelta! Le Giro promet d'être passionnant puisque sur les routes italiennes, on retrouvera Basso mais aussi Armstrong et Sastre. Ces trois-là veulent s'affronter pour la victoire finale. Sastre a d'ailleurs avoué qu'il voulait battre Armstrong. Mais Armstrong et Sastre laisseront peut-être Basso et Cunego s'expliquer, et pourraient attendre sagement le mois de juillet pour se défier?
Bon, il ne faut pas négliger un coureur comme Valverde qui peut avoir son mot à dire dans toute cette histoire. Eh oui, c'est quand même lui qui a battu Armstrong au sprint en 2005!

Publié dans 2009 Tour de France

Commenter cet article